Atelier : Évaluez la performance de votre stratégie RSE et évoluez dans une logique d’amélioration continue

Sommaire

ÉEM a animé un atelier d’une demi-journée à la conférence Responsabilité sociale d’entreprise (RSE), organisée par Événements Les Affaires, en février 2016. L’atelier de trois heures portait sur comment évaluer la performance de la stratégie RSE d’une entreprise. Souvent, la RSE est considérée comme un coût et non un investissement. Les dirigeants veulent savoir ce que la RSE peut réellement leur apporter et de quelle manière elle peut contribuer à la performance financière de leur entreprise. Au-delà du rendement de l’investissement, comment mesurer le succès d’une stratégie RSE?

Approche et solution

Les participants étaient déjà familiers avec les concepts de développement durable, mais cherchaient des moyens de démontrer la valeur de l’adoption d’une telle approche auprès de chefs d’entreprises.

ÉEM a segmenté le processus en une série de questions:

  • Pour qui mesure-t-on les bénéfices? Un exercice pour identifier vos parties prenantes et leurs principales préoccupations. Cela améliore votre compréhension sur qui est responsable d’évaluer votre performance RSE et dans quel but.
  • Qu’est-ce qu’on mesure exactement? Un exercice pour évaluer la pertinence des enjeux à mesurer et ceux à inclure dans la reddition de comptes.
  • Comment mesurer? Une présentation sur les différents types d’indicateurs et sur les questions relatives à la qualité de l’information, la comparabilité, l’évaluation dans le temps, la normalisation, l’utilisation de tableaux de bord, etc.
  • Est-ce suffisant de mesurer la performance de l’entreprise? Une discussion pour déterminer si le fait de mesurer les indicateurs clés de performance d’une compagnie est suffisant. L’adoption d’une démarche de développement durable comprend aussi l’évaluation des externalités, la conscientisation des décideurs et l’atténuation des risques.
  • Quel véhicule de communication utiliser? Des propos sur l’adaptation des renseignements et outils de communication selon l’audience et les parties prenantes visées.

Résultats

Les participants provenaient de la communauté d’affaires québécoise et incluaient des entreprises privées, des organismes à buts non-lucratifs de même que des agents du gouvernement chargés d’accélérer l’adoption par les entreprises de pratiques de développement durable.
À partir des commentaires reçus, la combinaison d’exercices et de présentations a été considérée comme un succès pour atteindre les objectifs de l’atelier et a tiré des contributions utiles des divers participants.

Études de cas

Étude de diligence raisonnable environnementale lors de l’acquisition d’un fabricant d’emballages flexibles

En savoir plus