Élaboration d’un système de gestion de la biodiversité pour une mine en Afrique de l’Ouest

Sommaire

Les services d’ÉEM ont été retenus par une compagnie minière pour développer un système de gestion de la biodiversité (SGB). Le but était de définir et minimiser les risques de perte de biodiversité, d’implanter des actions afin d’atteindre une situation n’entraînant aucune perte nette et d’assurer un suivi à la fois efficace et indépendant. Cela incluait également l’implication de toutes les parties prenantes et l’animation de consultations auprès des populations et organisations locales.

Approche et solution

Le SGB a été produit par la même équipe qui a contribué à l’étude d’impact environnemental et social (ÉIES) du projet d’expansion de cette mine. L’équipe comprenait des consultants locaux et internationaux spécialisés en études biologiques, restauration des habitats et des moyens de subsistance, et gestion des données.

Ce SGB est venu complété l’ÉIES en étudiant deux environnements biologiques distincts : la zone de la mine (réseau dense de cours d’eau et de vallées) et le port et l’usine (mangroves et goulets de marée). Plusieurs zones ont été identifiées comme étant de haute importance en termes de biodiversité ; il y avait des aires protégées et reconnues à l’international ainsi qu’un grand nombre d’espèces vulnérables.

Pour atteindre ses objectifs en terme de biodiversité, notre client s’est engagé à gérer de manière efficace les risques et ÉEM a fourni son support durant six mois. Le travail était guidé par les conventions et traités internationaux, les stratégies et plans d’action nationaux pour la biodiversité, la législation et les exigences financières ainsi que les normes de l’industrie. Les enjeux reliés à la conservation de la biodiversité ont été évalués et une stratégie a été adoptée pour traiter ces enjeux. ÉEM a proposé des méthodes d’implantation des actions de conservation de la biodiversité, une liste des éléments d’action en format tabulaire, une description du cadre de suivi et un pronostic d’impacts nets.

Résultats

Suite à l’analyse, grand nombre des impacts sur la biodiversité ont été réduits par évitement et grâce à de nombreuses mesures d’atténuation. Par exemple, les impacts directs sur la forêt galerie, sur les cours d’eau et sur les sources d’eau en amont ont été évités par des modifications apportées au site de la mine et aux routes de transport minier. Par contre, les études ont suggéré qu’il demeurera toujours des impacts sérieux qui ne peuvent être atténués. Dans ce cas, une compensation devrait être envisagée.

Une évaluation préliminaire suggérait qu’un impact net positif devrait pouvoir être atteint. Une mise à jour du SGB est attendue pour le 30 juin 2017 une fois que les résultats de l’étude finale de compensation seront disponibles.  Celle-ci inclura une étude de terrain exhaustive, plusieurs plans de gestion des impacts et un pronostic plus détaillé.

Enfin, ÉEM a collaboré avec les institutions financières afin d’assurer que le SGB réponde aux normes internationales applicables.

Études de cas

Support de l’implantation d’un système de gestion de l’environnement ISO 14001 pour l’installation d’un transfert portuaire

En savoir plus